mercredi 18 mai 2011

Du rhum, des femmes et d'la bière... et du message blablateux

A_game_of_thrones_1

 

 

Récemment le monde merveilleux du net et du streaming de la série télé diffuse sous nos yeux un nouveau soap opera top moumoute épique. A game of thrones que ça s'appelle. Même que c'est tiré d'un bouquin du même nom qu'il parait (sérieux j'ai une culture en lecture fantastique noobesque). A game of thrones donc c'est l'histoire ou plutôt les histoires de tout un petit monde qui lutte pour le pouvoir, survivre, grandir, bref la grande histoire de la vie mais avec des loups, de la magie, des guerres, des nains, des gens habillés en elfe (mais qui n'en sont pas), des personnages merveilleux et des belles donzelles histoire que ça fasse plus joli.

 

 

Dès le premier épisode on est mis dans le bain des différents enjeux. A_game_of_thrones_2Enfin moi le bain pas trop, j'ai un peu surnagé dans ce pilote trop dense, le fait que je fasse toujours un truc en même temps que je regarde un film sur mon ordi y est absolument pour rien j'vous assure. Les personnages sont bien joués, croient au trip, et costumes-Zé-décors oulala- "ok" me suis-je dit "on va tenter un deuxième épisode". Et là bim! Je me suis attachée au clan Starck, ses ennemis, ses alliés et j'ai commencé un peu à comprendre le schmilblick à savoir que ça va craindre du boudin dans pas longtemps (déjà qu'en interne on se tire dans les pattes joyeusement). Que derrière le Mur rolala c'est magie et méchanterie, bref ça va saigner. Et que winter is coming. Déjà qu'à Winterfell, ça a beau être l'été, z'ont l'air de se les cailler velu de la peau de mouton. Mais bon vent, neige et giboulées donnent à nos protagonistes une bouille tragico-nostalgique de darkos au sombre destin évoluant sous le ciel froideux. Top romantique.

 

 

 

 A_game_of_thrones_3

Bon mais si vous êtes plutôt cocotiers, et que pour vous aventure rime avec Caraïbes, tout va bien, le Monde est grand, et on a droit aussi à nos intrigues sous le soleil, et tenues estivales qui vont avec.

 

Plus sérieusement la série a reçu de bonnes critiques; j'ai cependant lu à quelques endroits des chagrins qui critiquaient l'exposition gratuite et inutile de nibards. Comme si on montrait comme ça et sans raison des filles à demi-nues. Quelle idée.

 

Posté par luria à 19:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 15 mai 2011

Nostalgie anticipée

nostalgie_anticip_e

 

"Les jeunes d'aujourd'hui sont drôlement et sacrément nostalgiques pour des jeunes" (ou un truc comme ça) que je l'ai quelquepart sur un de vos blogs ou autre récemment.

Faisant partie régulièrement hélas des vieuxconsduboutdetabledubar j'ai constaté que certains jeunes faunes, avaient du moins question culture musicale les mêmes références zoreillesques que moi. S'il y a quelques mois la joute était qui est le plus grand fan de Iggy Pop et Queen (ok j'ai lamentablement échoué à leur quizz digne d'un examen baccalauréatique), cette fois le grand escogriffe en face de moi parlait -les étoiles dans les yeux- de ses derniers concerts de Kiss, ZZ top et autres, et que-oh honte-au lycée il aimait bien Bon Jovi (wé comme moi quoi). Et que quand même à cette époque "des années septantes", la musique c'était autre chose.

Nostalgie du temps qui passe, mais surtout de l'époque révolue que l'on n'a jamais connue. C'était aussi le thème du dernier film que j'ai vu. A savoir quelle est cette manie de justifier le vide de son existence par le fait qu'on aurait été bien plus épanoui et heureux si on était né à une autre époque. Chose à laquelle je ne crois pas du tout même si j'ai moi-même un regard attendri par tout ces objets, témoignages et autres qui nous restent du non connu passé.

Alala le carpe diem est difficile.

Posté par luria à 16:54 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 13 mai 2011

(Plénitude)

puff_puff

 

Premières cerises de l'année, d'Espagne, pas bien je sais, et pas super bonnes non plus mais les premières cerises quand même.
Et puis sinon oui! j'ai osé colorer un scan de carnet tout moisi du flou des bords par pure flemme, mais TGIF boudiou!

 

 

Et puis tenez, cela faisait un moment que je n'avais pas parlé Bédé. Donc le grompf d'abord, à la collection Calamar dirigée par Tony Sandoval des Editions Paquets . J'ai lu deux ouvrages très beaux et tentaculaires (je comprends le nom calamarien), et par deux fois un scénario euh... faible voire prétexe et second plan. Or non. Pas de beau sans belle histoire. Bref j'arrête les frais je pense avec cette collection. 

Bonne surprise par contre pour Un hiver de glace de Romain Renard. Je me suis rendue compte après l'achat que c'était la bédé tirée du livre de Daniel Woodrell (livre que je n'ai pas lu mais dont j'ai vu l'adaptation ciné le mois dernier). Moins fort que le film, car sans doute moins détaillé, j'ai aimé le découpage, le dessin (mais j'achète toujours et en premier lieu une bd pour son dessin) et le fait que l'histoire tient en haleine, même si on la connait déjà, et qu'en l'ouvrant à la maison la première réaction fut kreuhjaiachetélabédédunfilmdéjàvutoutbonmaisglauque. Mmmmh faudrait que j'essaie de lire le roman original... quand j'aurai la tête à ça:)


Posté par luria à 08:03 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 10 mai 2011

Are you mumbling to me?

 

mumble1

mumble2

Vous ai-je déjà dit que tout ou du moins grande partie de ce qu'il y avait sur ce blog est fictionnel--- ahem- hem- brffm.

Posté par luria à 07:54 - Commentaires [6] - Permalien [#]

samedi 7 mai 2011

C'est le moment...

mai2011_2_blanc

... de ressortir le dicton vestimentaire chauffé, réchauffé, récrâmé du mois cinquième.

Posté par luria à 10:51 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 4 mai 2011

Un jour peut être oserai-je aussi traverser la rivière.

traversee_riviere

Ahahahah c'est bien joli d'écouter chanter des troubadours des temps médiévo-modernes quand l'humeur est en up-and-down, du moins cela donne de la gribouille pseudohéroïticofantaisiste, mais alors après qu'est-ce qu'on se sent gris (à défaut de grisé)!

traversee_riviere_close_up

 

(C'est dingue avec un fond en couleur, j'ai l'impression que la compression de l'image est méga plus dégueu que sur fond blanc, les pixels ressortent mieux peut être)

Posté par luria à 21:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 2 mai 2011

Le mois d'avril s'en est allé, le mois de mai s'est approché...

Le_retour_du_voyageur 

Ce premier message de Mai clôture un mois d'irréalités (où malgré tout, le blog ne fut même pas abandonné, si c'est pas beau hein) sombres et moins sombres, de rires et folies, où les differents personnages incarnant ces peut être trop nombreuses vies se sont un peu mêlés entre eux au final. Le voyageur qui regagne ses lâchement oubliées pénates, doit maintenant reprendre ses marques. Ou au contraire choisir de nouveaux itinéraires. 

 

Et le titre, en référence à Marions les roses de Malicorne, j'aurai voulu vous proposer une ritournelle héroïco-fantastique, cela aurait meuh-ment collé à la gribouille, mais c'est là le seul groupe qui me revenait en tête au moment de la rédaction de ce post.

Posté par luria à 10:41 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 28 avril 2011

Tralala ô gens honnis du train, je vous entends bien moins.

away

 

Je ne sais pas si l'appareil balance une certaine fréquence dans les oreilles pour camoufler les bruits extérieurs mais c'est plutôt bluffant (peut être que je suis en extase devant un truc qui existe depuis un bail, c'est dur d'être à la page). Par contre il y a décidément une loi à la tartine deconfiture (allez laissons le mot attaché). Il suffit que je dise supporter un peu mieux mon prochain-du-train pour rencontrer un specimen de la pire espèce.

Posté par luria à 07:49 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

lundi 25 avril 2011

"Everyone’s a hero in their own way... Everyone’s got villains they must face"

super_heros

 

Ce week end, seule fin de semaine du mois où je ne vadrouillais pas hors de mon trou de Hobbit, ce week end donc coïncidait avec le coup d’envoi des festivités du millénaire dudit trou. Car tout comme en religion, il est bon d’avoir un dogme pour divertir ce bon peuple, qui entre-autres, à défaut de taper sur les politiciens actuels put joyeusement lapider un sombre avocat à la fiscalité impopulaire du 18ème. Mais j'ai là la critique facile, or, les trois jours s'ils n'ont pas étés parfaits, ont été riches en bonnes surprises, lumières, musiques et théâtres, avec une affluence digne d'une fête des vendanges mais sans le sol qui colle, le stupre ou l'alcool (le refrain qui sonnait sur toutes les lèvres étant: il y a un tel monde... et personne n'est saoul!). Mais bon ce n'est pas le blog de l'office de tourisme ici mais un coin de gribouilles nanmaisho. 

Adonc si on en revient à ladite gribouille, pour cadrer la masse grouillante et vivante il y avait donc ces pseudo-rondouillards bonhommes en couleurs fluo-flashy qui avaient, je trouve, des airs de faux super-héros (j’ai beau croire au Hasard, de là à y voir presque un signe pour que je tente finalement ce concours de bédé sur le même thème…  …c'est peut être plutôt un signe pour que je refasse une formation incendie avec les sapeurs pompiers, non? huhuhum).

 

Posté par luria à 09:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

jeudi 21 avril 2011

Silicate

 

Silicate

 

Le titre, parce que- Blame! me- cela m'y a fait penser.

Posté par luria à 08:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,