octobre 2012 part 1

 

octobre 2012

Et oui donc l'automne. Quelques temps que j'en parle déjà de cette saison-là. L'automne qui amène peut être déjà à retracer l'année. (A moins que ce soit le gris et la langueur des dimanches de pluie). Regretter ce qu'elle est advenue pour ceux qui la voulaient grandiose, s'étonner de ce qu'elle a donné pour ceux qui n'en attendaient rien. Voir un peu plus loin et compter les désillusions. C'est peut être encore le pire, affronter son propre regard et ses propres espérances. Constater que ça peut se casser encore la gueule, à l'âge où on vous prédit tous les succès. Mais réaliser aussi qu'il est encore possible de repartir.
Et moi dans tout ça, ce moi du blog et des virtuels mondes ? Je continue à griffonner, à ne pas terminer ce que je commence, comme ces deux vignettes qui n'auront pas de suite, et à trouver que dans mes traits aussi, je persiste et continue à tourner en rond. Mais je trouverai bien une direction-univers vers laquelle repartir.