ailleurs

 

Parce que mon précédent ailleurs avait encore trop la couleur d'ici, j'en laisse un autre un peu plus abstrait.