empty hands aqua2

Je pourrais dire que ce dessin a été inspiré par une demoiselle croisée hier (ou autre) toute de steampunk vêtue, comme on en croise de plus en plus ces temps. Je pourrais aussi dire que si elle a les mains vides c’est parce que je ne finis jamais mes dessins, en ce moment encore moins, que je voulais inventer un truc à vapeur pas possible (du genre ouvre-boîte-inutilo-spectaculaire) et que je ne l’ai pas fait. Ou encore je pourrais pseudophilosopher sur ceux qui hélas-heureusement-incidemment-parlaforcedeschoses n’ont plus rien en main et ont du mal à (re)trouver-chercher-créer un nouvel objet. Mais en fait non. Je parlerais d’un truc qui n’a rien à voir. Un groupe que j’ai découvert par hasard il y a une ou deux semaines, dont j’ai écouté un titre en boucle, puis deux, puis plein. Other lives. Ils sont programmés cette année au Paléo, et j’espère vraiment qu’ils se produiront ailleurs car j’aimerais beaucoup aller les voir (ailleurs) sur scène (si j’y suis).