dimanche 26 février 2012

Take me somewhere nice.

Le bocal

 

J’écoutais un morceau de Mogwai, celui en titre, sur un site tubesque- amusant cette propension à écouter via des sites virtuels ce que l’on possède à la maison- et l’image sur la vidéo représentait une fille la tête dans un récipient en verre.

J’ai repensé alors à ce fameux poisson dans le bocal (fameux car il se glisse parfois faussement rieur dans les conversations), poisson qui est dans son élément aussi bien dans les paroles de la chanson que zodiaquement (ah oui tiens d’ailleurs). Si je songeais en dessinant à un poisson en particulier, qui ne s’est jamais senti piégé dans son propre univers ? Par toute cette répétition de séquences de la vie quotidienne, d’émotions, doutes, impuissances, sentiments.

Je clin d’œil donc ces quelques traits à ceux qui se cognent régulièrement aux parois de leur aquarium. Et si vous avez la chance de nager dans l’océan mais que vous êtes d’humeur mystique, je suppose qu’il vous suffit alors d’ouvrir le journal dominical à la page des horoscopes.

Posté par luria à 11:02 - Commentaires [7] - Permalien [#]

jeudi 23 février 2012

"Once upon a midnight dreary..."

raven-détails copie

 

"[...]Nevermore."

But the raven, sitting lonely on the placid bust, spoke only
That one word, as if his soul in that one word he did outpour.

The Raven, Edgar Allan Poe.

Posté par luria à 01:06 - Commentaires [5] - Permalien [#]

lundi 20 février 2012

Grow (grow, grow)

PJ Harvey

Cela faisait un moment que je n'avais pas fait de ventilo-art. Et puis cela rattrapera en un sens un précédent message que j'ai effacé. All hail to PJ Harvey.

Posté par luria à 09:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 16 février 2012

Contes de saison

une sorcière d'hiver

« -Tu dessines encore des sorcières et des êtres tordus

- Qu’est-ce que tu as contre mes sorcières ?

- Rien, ça va bien avec le temps je trouve ce genre de personnages »

 

Etrange idée d'attribuer aux saisons différentes images, contes et autres associations d’idées. Je ne pense pas donner aux êtres de l’imaginaire, qu’ils soient tordus, tourmentés, feux ou chaleureux, une saison en particulier, je ne leur souhaite pas l'hiver en tout cas. L’hiver pour moi c’est la période où tout rentre en dormance, où l’on se fiche un peu de ce que trafique la rabouteuse dans sa tanière sauf si on s’est brûlé d’une vilaine manière. Mais il est vrai que l’hiver me rappelle les histoires que mon grand-père nous racontait au coin du feu, la saison des loups hurlants dans la neige, les êtres fantastiques des légendes nordiques, le royaume de la reine des glaces.

Peut être y-a-t-il après tout une saison pour les mythes et les légendes, la période pendant laquelle on a le temps de les partager et de les raconter.

Posté par luria à 00:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]

jeudi 9 février 2012

(...)

hibernation

 

Posté par luria à 22:07 - Commentaires [6] - Permalien [#]

dimanche 5 février 2012

"A un moindre degré de froid chaque glaçon du frimas serait une goutte de rosée"

fevrier copie

Posté par luria à 10:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 2 février 2012

Tourniquet.

 

 

fevrier 2012 small

 

 

 

Je continue dans la série montéléphonefaitdesphotospourriesmaisj'aimebienquandmême.

Ce banc je l'aime, il a de l'allure. Que la saison soit à l'automne, aux beaux jours ou à l'hiver. Mais je ne m'y suis jamais assise. Parce qu'il est trop proche du chemin qui fait le tour du parc, et qu'il faudrait aussi que je décide de quel côté de l'arbre je désire m'installer. Et si même l'hiver, particulièrement celui-ci qui a des températures plutôt douces (enfin sauf cette semaine où ça pèle velu), ne m'empêche pas de sortir déjeuner, je ne suis pas encore assez folle pour préférer ce banc-là à d'autres un peu plus abrités.

Posté par luria à 05:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

  1