fevrier 2012 small

 

 

 

Je continue dans la série montéléphonefaitdesphotospourriesmaisj'aimebienquandmême.

Ce banc je l'aime, il a de l'allure. Que la saison soit à l'automne, aux beaux jours ou à l'hiver. Mais je ne m'y suis jamais assise. Parce qu'il est trop proche du chemin qui fait le tour du parc, et qu'il faudrait aussi que je décide de quel côté de l'arbre je désire m'installer. Et si même l'hiver, particulièrement celui-ci qui a des températures plutôt douces (enfin sauf cette semaine où ça pèle velu), ne m'empêche pas de sortir déjeuner, je ne suis pas encore assez folle pour préférer ce banc-là à d'autres un peu plus abrités.