Photo0008-bis

 

Nononon ce blog ne devient pas un blog photo. Ayant eu récemment un problème de net, j'ai appris à faire fonctionner mon Bluetooth (mmmh... ok... mais pour moi l'association d'idées fut très logique) et ai donc pu transférer les images prises de mon téléphone (ouinonjen'aitoujourspasdesmartphone). Elles sont plutôt chouettes en fait. Elles ont un certain cachet avec leur pourritude, leur bruit de fond, leur flou, on croirait presque que j'ai mis, à dessein, un filtre. A moi les albums de photos de portable décrépites sur facebook !!! (chiche).

Je crois que, mis à part ces clichés, j'ai toujours eu une certaine affection pour ce qui est bancal, "décrépisuet", absurde, tordu, ou laidement sympatique. Peut être parce que sans rien faire de particulier, juste par le fait d'exister, ces objets, ces êtres, expriment déjà énormément de. Et parce qu'ils ne sont pas forcément rassurants, ils m'apparaissent comme étrangement familiers.