Getting tree colour copie

Il y a une certaine violence je trouve à voir le bourgeon, la pousse, la racine percer l'écorce, le bulbe ou la graine où dormaient ces milliers de cellules qui se multiplient, se différencient de leur berceau-méristème.

Et l’âge des ténèbres du titre en référence au film de Denys Arcand (qui suit -parait-il- les Invasions Barbares que j’avais bien aimé il me rappelle) que je n’ai vu que ce précédent week-end, qui m’a bien plu et qui est dans le ton de ce message.