mardi 26 juillet 2011

Psyché-délique.

costume steampunk

Il est des retours dans le réel plus faciles que d'autres. Parce que les évasions quelles qu'elles aient été n'ont pas distillé la magie nécessaire pour rendre le réveil douloureux. Et puis il y a les autres. Les indéffinissables, les entre-deux. Le merveilleux n'était pas là et pourtant on regagne son monde difficilement. Parce que d'autres êtres ou composants y insulfaient leur force, en tissant un fil plus subtil, plus ténu. Et on se rend compte alors qu'on ne l'a plus en main que ce mince fil rattachait presqu'à lui seul les bribes de rires et lumineux moments qui ont jalonné les précédentes heures.

 

Voilà sinon je suis en panne de gribouilles car le lapin blanc est débordé (des baffes) avec une bonne grosse tranche de réel (saloperie) entre deux rêveries. Donc je poste un des brouillons qui accompagnent pseudo-recherches de costumes. Gribouilles qui changent en cours de route suivant la faisabilité (oui enfin la trouvaille, je ne couds pas moi) et le temps imparti (là c'était la cata). Ceci dit faut vraiment que je m'offre un psyché miroireux histoire que je me rende compte avant et non après coup que le mix d'éléments n'était pas terrible (c'était la remarque blog de fiiiiiilles de ce message. Quand même un peu).

Posté par luria à 12:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 19 juillet 2011

Parlez-moi de la pluie.

muddy-paleo-

Par contre les quais de gares étaient aussi peuplés de belles et beaux, bottines ou baskets de cuir, habits et turbans indianisants, maquillage au poil. Il va y avoir de la chemise mouillée... mais je ne suis pas sûre que le résultat soit top sex.

Posté par luria à 18:33 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 16 juillet 2011

"Satan n'a que le pouvoir qu'on veut bien lui donner"

le-moine

Je sors juste d'une scéance de cinéma un peu troublante. Troublante dans le fait que je n'ai pas aimé le film et mais même temps je l'ai trouvé beau, et en un sens je l'ai aimé aussi. Cela peut sembler étrange de parler d'un film qui vous laisse coi (mais pourtant pas sans voix). Le Moine (le film donc) relate la progressive chute d'un homme de robe de bure après avoir lancé un défi au Diable (ou bien tout simplement après avoir sombré dans la folie suivant comme on le voit). L'esthétique est belle, mais le jeu d'acteur plus que discutable et le rythme est parfois lent. La mise en scène toute en clair-obscur, obscurité suivie d'aveuglante lumière, couleurs saturées et costumes amidonnés donne toute l'empreinte qui manquait cruellement à "Des hommes et des Dieux" pour en faire un grand film par exemple. Un trés beau regard cinématographique. Mais le regard ne fait pas tout cependant. Quant à l'histoire, l'histoire bien que farfelue a du mordant, et donne -peut être- envie de lire le roman de cet auteur du 18ème dont le film est tiré.
Pour résumer, Le Moine est un film que je ne conseille pas, cependant je ne regrette pas d'être allée le voir.

Posté par luria à 00:55 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 10 juillet 2011

Le plus important c'est d'y croire.

homéopathie

Quoi qu'on en dise, j'ai toujours eu foi en l'homéopathie.

Posté par luria à 15:17 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 7 juillet 2011

"It isn't the big troubles in life that require character, but to meet the petty hazards of the day with a laugh."

Black-Rose

"It's the kind of character that I am going to develop. I am going to pretend that all life is just a game which I must play as skillfully and fairly as I can. If I lose, I am going to shrug my shoulders and laugh - also if I win."

 

Et la demoiselle de la gribouille est. Car au moment où je tenais le stylet, j'avais une soudaine envie de jouer un (mon) rôle dans les années 30.

Posté par luria à 20:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 4 juillet 2011

Beware. Notasse de Blog de fiiilles (enfin presque).

bouh-1

Bouh!

Dans le train du retour, l'effet Tomb raider n'a pas fonctionné non plus. Ce doit être peu compatible avec le masque inamovible et inévitable de zombie-look-alike... masque que j'arbore encore aujourd'hui. Fichtre.

Posté par luria à 21:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 1 juillet 2011

"The best in this kind are but shadows; and the worst are no worse, if imagination amend them."

juillet-2011

 

(A midsummer night's dream)

Posté par luria à 00:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,