jeudi 31 mars 2011

Moi aussi si je veux je dessine dans mes bouquins!

 

je_dessine_dans_les_bouquins

 

(Par contre faudra pas le dire à ma maman hein)

(...)

Chais pas si je vais oser le mettre en bookcrossing ce livre (en même temps il n'y aura pas de grande perte, je ne le trouve vraiment pas terrible).

Et si cela vous chante, allez sur le blog de Marielle, qui en fait des sacrément chouettes des outrages de bouquins.

Posté par luria à 09:21 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

lundi 28 mars 2011

Epic Fail

 

midafternoon_thoughts_

 

Comme tous les ans j'accueille avec joie les premières lueurs du printemps (mais vachement moins le changement d'heure hein). Il y a cependant cette fois un je ne sais quoi d'amer, qui ressemble à celui qui préambule l'hiver, un voile un peu gris, une impression que ces beaux jours ne tiendront pas leurs promesses (sans mentionner ce putain de changement d'heure). Je sais, pour en avoir discuté autour de moi je sais que je ne suis pas seule à honnir cette nouvelle heure phoque bourdonner.

Au delà de nos petits vagues à l'âme personnels, serait-ce le gris de l'actualité qui pèse sur ce début de printemps?

 

[Edit: on parle de cette note ici . Une rubrique de Elle.fr c'est bien chouette quand même]

Posté par luria à 11:31 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 25 mars 2011

Child Roland to the Dark Tower came...

Rapunzel_1

Rapunzel_2

 

Il est possible que ce ne soit pas pas super visible car j'étais en flemme pour morceler les images. En même temps si vous voyiez la taille originale sur la carnet, c'est gigantesque ici. Donc en gros j'ai (enfin) vu et bien aimé la Rapunzel de Disney, mais je n'aurais pas été contre une histoire plus sanglante. Après tout on peut être sanglant et rester bisounours hein regardez mes dessins huhuhu.

Et tant qu'on est dans le ciné que j'ai vu après tout le monde, il y a aussi Black Swan... que j'ai trouvé prenant et certes bien joué mais au fond plutôt vide...  Le genre de film qui ne reste pas dans la mémoire, surtout quand, vers la fin de l'année tu te fais un bilan de ta vie du slip et que tu essaies de te remémorrer les films vus et que *pfuittt* rien ne vient à part le gros navet commercial que jamais tu n'avoueras être allé voir.

Posté par luria à 09:46 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 22 mars 2011

Dragon Age 2. L’avantage quand on lit de très mauvaises critiques...

 

...c’est que lorsqu’on s’y met on ne trouve pas ça si mal. (Beware: notasse bavarde et non dessineuse)


Hawke

[D'ailleurs je voulais écrire ze putaindecritiqueléchéeduslip. Oui mais non. Parceque ici ce n’est pas un blog très blabla et que je ne suis pas critique de jeuvidéo (ceci dit si tu m’offres le job hein chuis p’tet au chomedu à la fin du mois) (enfin si c’est pour tester Barbie fait du poney en string ou les Sims jouent au kamasutra médiéval je passe mon tour) (quoique c'est bien payé?)… euh où en étais-je ? Ah oui. Pour faire simple je vais reprendre différents points lus à droite à gauche dans divers avis et vous donner le mien, sans tout reprendre faut pas déconner on n'a pas toute la journée non plus.]

Bon l’histoire avait quand même très mal commencé : j'ai eu le malheur d’essayer la démo. En VF. Démo qui reproduit le prologue du jeu mais avec des personnages déclamant du "Luke je suis ton père" sur le ton d’un acteur de poubellelavie dépressif sous haute dose de cachet lénifiant. Heureusement on peut installer le jeu en VO disdonc ce qui fort appréciable car z'ont l'air d'y croire bien plus les acteurs anglophones dans leur épopée du Dragon et du coup nous aussi.

Un jeu bâclé ?- Alors oui et non, certes le jeu est encore plus linéaire que le premier, on ne peut pas ou peu changer l’équipement de ses compagnons (ni les mettre à poil pour les adeptes du no-cloth-fighting) et les cartes des cavernes/maisons/extérieurs sont toutes faites sur le même modèle (bande de glandus). En fait ils ont surtout révisé la capitale, Kirkwall, pour leur exam de géographie, ça tombe bien, on y passe la plupart du temps donc…

Niveau de difficulté- Non ce n’est pas aussi facile qu’Awakening (jouable fingers in ze nose). Je joue en difficile et en désactivant les tactiques (ouep j’aime pas que l’ordi joue tout seul, autant regarder un film sinon, je contrôle tout le monde et en direct avec la touche pause, gniark) et les cocos faut pas faire son Leroy Jenkins des savannes, ça devient même carrément chaudbouillant avec les dragons je trouve. Donc juste dommage pour le "friendly fire" enfin dommage j'en profite: j'use et abuse du sort de zone sans me préoccuper de mes compagnons. Par contre la sélection de sort/cible est dure de la feuille: gros grrr en perspectives quand le tank s'en va sur une autre cible.Flemeth

Les compagnons sont nombreux et variés mais on ne peut leur parler que dans leur « maison »  (même quand ils sont dans mon groupe, le comble) impossible chemin faisant de leur causer un brin et c’est un peu pas cool quoi. Et ils ont un peu fait un ravalement de façade--- discutable. Les perso du premier opus que l’on retrouve ici bas sont plus moches que dans Origins. Si si c’est possible. (Enfin sauf Flemeth qui roxx sa mère -là à gauche– I wanna be a dragon !) Et Anders n’a plus son Bouh-Ser-Pounce-a-Lot-miaw ! Mais ouf les romances sont présentes. Beware Alistair : j'ai jeté mon dévolu sur Fenris, l’Elfe ronchon et tourmenté. Personnage qui me plait surtout à cause de la voix de l’acteur qui le double car pour l’instant il ne me porte grave pas dans son corazón. Du coup c’est mal bar’ pour la critique « maisquevautlaromancepisboudioulàaussiyadusex ? ».


FenrisDA 2 moins attachant ?- Dans cet opus notre avatar, Hawkes, a sa voix. N’ayant jamais Mass Effecté je me suis dit pourquoi pas. Bon au final avec ce système je m’attache moins à mon personnage, et je trouve « ma » voix un poil pimbêche. J’ai lu qu’on s’ennuyait dans ce jeu. Je ne trouve pas, il y a bien une histoire, contée de façon fort originale, on suit les flashbacks et faintaisies du conteur, moults quêtes pour aider/plumer son prochain bref le pack classique. J’avoue être moins emballée que dans le premier jeu mais peut être est-ce parce que je connais déjà l’univers… ou qu’il y a moins d’engeances… (Forcément l’Enclin est fini) ou bien parce qu’Origins débutait très sombrement et on était dans le bain à mousse de la morositude dès le début tandis que là le discours est plus léger et puis l'histoire se traine au début... je la trouve plus prenante dès l'acte2 (j'en suis là).  (Et puis bon. Manque Alistair... et sa rose, tant de beauté au milieu de tant de noirceur et j’ai pensé à vous et mbrfmrbf--- mais je m’égare). L’histoire a quand même sa part de noirceur (ain’t Bisounours in this land either) et son effet sanguin… sauf qu’on n'en est plus éclaboussé de la tête au pied dès qu’on zigouille du mécréants et c’est fort dommage.  A noter que certaines quêtes sont, je trouve, tout simplement jouissives comme celle de Varrick  que je viens de finir et que n'ont rien à envier les poutrages de zombies en règle. Et pour finir love sur l’Artwork qui peuple les murs de la ville et les écrans de chargement. 

Bon si on résume l'affaire (on relit mon titre)... c'est pas si mal en fin de compte, après tout DA Origins était lui aussi loooooooin d'être parfait, et je vais continuer avec plaisir à poutrer du brigand et essayer d'inviter ce ronchon d'elfe à boire un verre:) Par contre classiquement je me fais tout jeu de rôle avec un rôdeur... j'ai commencé avec un mage et vu la linéarité du jeu va falloir que je me motive à rôder la chose.


 

 

 

Posté par luria à 14:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 19 mars 2011

La miss du mois de Mars s'est offert un pull rouge.

le_pull_rouge

 

Reste à savoir si, en grande adepte du noir, elle osera le porter.

Bon pis sinon ce message est le 600ème posté céans. Ah oui quand même.

Posté par luria à 23:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 16 mars 2011

(...)

Hope

Posté par luria à 23:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 14 mars 2011

Cendrigants

Cendrigants

Maintenant ce sont les écharpes que j'oublie dans le train, ça va devenir par ne plus être d'actualité ce cendrigantisme.

Posté par luria à 15:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]

vendredi 11 mars 2011

Here, at last!

here_at_last

 

Je trouve que ma gribouille a des faux airs de Steven Kellogg, illustrateur qui a accompagné avec délices mes lectures d'enfant (mais non enfantines) de la très bonnissime maison d'édition L'école des loisirs.

Bon pis je reviendrai sur une prochaine note sur ma critique dudit jeu (dont la qualité enflamme déjà les forums) (mais je pars du bon pied, après une démo en VF pourrie mais grave, je le joue en anglais dans le texte, et déjà méga mieux), celui là et puis lotro que je joue toujours. Après tout ça fait un moment que je n'ai pas posté une note de nolife.

(En attendant un screenshot de mon premier perso-à peine joué hier soir-qui est trop un warrior qui poutre même si c'est une mage: meet Grey:)

grey

 

 

 

Posté par luria à 09:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 8 mars 2011

En voiture s'il vous plait

un_dimanche___la_gare

If you want to see ghosts (and ghosts-to-be), no need for haunted castles. Just visit a railwail station on a sunday morning.


Et le titre en référence aux anciennes annonces de départ de train en Suisse, annonces qui ont disparu l'an dernier à mon grand regret pour être remplacées par une phrase beaucoup plus commune.

 

 

Posté par luria à 14:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 6 mars 2011

L'abîme mis en abyme

mars_2011

 

Je parlais, il y a peu de mise en abîme. Vérifiant vite fait que j'avais de beaux restes, orthographiques, oui un circonflexe sur le i abyssal, j'ai vu qu'on écrivait mise en abyme. Avec un site expliquant comment distinguer l'abyme de l'abîme tellemet bien que je ne les en trouve que plus semblables.

Posté par luria à 13:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,